MÉMOIRE, ARCHIVES, GÉNÉALOGIE; RECHERCHE, ÉCHANGES,
TRANSMISSION

CONFÉRENCE-DÉBAT du 22-10-2005 à ROUSSAYROLLES

Suite aux trois premières rencontres des 5 mars, 28 mai et 1 octobre 2005, le groupe M.A.G.R.E.T de la Mairie de Roussayrolles a organisé le 22 octobre un après-midi ouvert à tous autour du thème des CHARBONNIERS et de L' IMMIGRATION ITALIENNE EN GRESIGNE.

Aimé MUCCI, ancien charbonnier, chercheur et professeur émérite d'italien à la Faculté du Mirail de Toulouse a répondu chaleureusement à notre demande en tant que voisin pour venir animer cette rencontre.

Nous étions plus d'une soixantaine de personnes réunies sur les bancs de l'église établissant un lien entre la perte des forces vives de nos familles durant la guerre de 14-18 et la venue des familles migrantes italiennes durant les années 20.

Les accueillants et les accueillis étaient représentés.

 

Cet exposé passionnant fut un témoignage émouvant, enrichi de la présence de nos témoins connus tels que notamment Laure Bargiacchi, Claude Richard; Maria et Franco Corrieri. Après la projection de qualité de la cassette de « IL CANTO DELLA CARBONARA », grâce au concours de Jean-David, de Robert, de Jacques et de Daniel LODO DE LA TALVERA, Aimé MUCCI nous a fait découvrir _remémorer pour certains_ la ténacité et le courage de nos familles de charbonniers venues dans notre région.

 

Nous avons dû interrompre les questions posées et le débat passionnant qui émanait de l'assemblée afin de nous restaurer dehors avec les délicieux gâteaux et crêpes de Colette, la pâte de coing appréciée de André et le jus de pommes de la Famille Rurale de Vaour. Les échanges se sont poursuivis entre les personnes du village, des alentours et les anciens habitants revenus au pays.

A l'intérieur de l'ancienne école, Aimé MUCCI a dédicacé les ouvrages « Il canto della carbonara »et « Les forçats de la forêt ».

Quelle ne fut pas la surprise de certains de se reconnaître sur une photo de 1936 des écoliers de Roussayrolles figurant sur le livre : Gilbert, Odette, Yves ! Même Gilbert Vergnes était venu avec ses souvenirs musicaux de jeunesse en commun avec Aimé.

 

Nous avons apprécié aussi la présence discrète de Régine Boutonnet de Penne qui nous avait efficacement aidés lors du 50 ème anniversaire des fresques de Nicolas Greschny. Lors de cet après-midi fort sympathique, le groupe M.A.G.R.E.T. s'est enrichi de deux nouveaux membres : Pierre Andrieu de Vaour et de Bernard Alet d'Itzac professeur de géographie à la Faculté du Mirail et très intéressé par la recherche dans différents domaines. La soirée s'est prolongée avec le repas toujours soigneusement préparé par les AMIS DE ROUSSAYROLLES dans une ambiance très conviviale égayée de souvenirs et de chansons au son de notre fidèle accordéoniste. Franco présent à la table de Baudouina, a pu nous montrer même le pays de ses racines italiennes sur son numérique : extraordinaire ! Il se raconte aussi que Aimé et son épouse ont l'intention de revenir à la prochaine « soirée châtaignes » rejoindre les Amis de Roussayrolles.