Compte rendu du groupe M.A.G. R.E.T.
Samedi 5 mars 2005 à Roussayrolles
Première rencontre

A notre connaissance, au moins vingt cinq personnes ont manifesté un intérêt pour le groupe; la neige a gêné un grand nombre.

 

La rencontre s'est quand même déroulée, nous étions huit.

Étaient présents Odile Stolz, Francine Lissardy, Anastasia Volinski, Thérèse Philippot, Colette Rudelle, Michel Andrieu, Robert Bargiacchi, Yves Bourdoncle.

Chacun a exprimé ses attentes, nous avons précisé des projets communs et établi un programme.

Nous avons regardé des photos très anciennes apportées par les participants (dont une vieille photo de classe à Roussayrolles!) et dégusté crêpes et gâteaux confectionnés par Colette.

 

Les échanges ont porté sur

·       La possibilité de consulter en Mairie l'état civil de plus de cent ans; les registres les plus anciens da­tent de 1793 : 15 naissances ont eu lieu cette année là sur Roussayrolles! Un modèle d'arbre généalogique a été remis à chaque participant

 

·       La difficulté en généalogie est d'aller au delà du XVIIème siècle et la nécessité de connaître une cer­taine façon de procéder : l'Université du Temps Libre d'Albi propose une préformation en généalogie pour des groupes.

 

·       La possibilité de retrouver son histoire au delà les frontières : le groupe a manifesté sa motivation pour connaître l'histoire des charbonniers de Grésigne. Une vidéo sera diffusée lors de la prochaine ré­union.

 

·       Le plaisir, le réconfort de se retrouver entre anciens élèves lors du rassemblement en 1997

 

·       L'histoire du village : il y avait un fort sur Roussayrolles, Thérèse a retrouvé un vieux manuscrit aux archives concernant ce fort, détruit durant les guerres de religion et par le temps. A l'heure actuelle il ne reste plus aucuns vestiges de ce fort, mais il est intéressant de savoir où il se trouvait.

 

·       L'histoire du château de Roquereine surplombant la vallée de Bonan. Il a été construit au XIIIème siè­cle.

 

·       Les liens des familles (déplacements et parenté) entre nos différentes communes

 

·       La nécessité de connaître ses origines intergénérationnelles et de découvrir nos ancêtres

 

·        La joie de découvrir les personnes sur les vieilles photos et le désir d'en apporter d'autres la prochaine fois.

Le rythme du groupe

 

Une fois par trimestre afin de nous permettre entrée temps d'effectuer nos recherches préparatoires, le samedi après midi autour d'un goûter.

 

Nos souhaits

·         Se rencontrer pour parler du passé

·         Reconstituer l'arbre généalogique de chaque famille représentée

·         Retrouver un ancêtre inconnu

·         Remonter le plus loin possible dans l'histoire des familles et celle du canton

·         Retrouver nos racines, notre identité, notre histoire à une époque où l'on bouge beaucoup

·         Lire les écrits des anciens

·         Faire sa propre généalogie

·         Chercher l'histoire du village, etc.. .

Le projet du groupe

Faire une histoire de la Commune et des Communes environnantes en remontant le plus loin possible dans chaque famille selon la méthode suivante

1.     Pour chaque maison, rechercher rétrospectivement qui l'a habitée (de maintenant à autrefois). A

commencer pour la prochaine fois (à préparer) pour : les Closes, la Fleur de Lys, Mespoulet, Roquereine.

2.       Se donner les moyens de se familiariser avec les archives départementales : une visite sera pro­grammée prochainement.

Nous envoyons ce compte rendu aux 25 personnes connues, il sera bien sûr à disposition pour toute personne qui le demandera.