COMPTE RENDU DU GROUPE M.A.G.R.E.T. Samedi 28 mai 2005 à Roussayrolles

 

2 éme rencontre

 

La réunion s'est déroulée au gîte de groupe en raison des travaux de la Mairie. Notre Maire, Jean-David ROOCKX nous a accueillis ; nous étions quatorze.

Étaient présents : Francine Bonnet Lissardy, Gilbert et Janine Bourdoncle, Albert Viguier, Michel Andrieu, Michèle Andrieu Marty, Alice Marty Blasquez, Jean Gardes, Gino et Laure Bargiacchi, Robert Bargiacchi, Yves Bourdoncle, Anastasia Volinski, Thérèse Gardes Philippot. Étaient excusés : Colette Rudelle, Marie Corrieri, Jacques Gardes, Josette Gasc Conté, Claudette Gasc. Cette rencontre a été très sympathique, enrichie de la présence de nos aînés, référents de notre mémoire collective.

          La visite guidée des nouvelles Archives Départementales d'Albi, le 19 mai 2005. Plusieurs d'entre nous étions présents : Robert, Michel, Francine, Yves, Anastasia, Thérèse accompagnés par Odile Teulières Stolz, Corinne Baudouin de l'Office de Tourisme et de l'écrivain Pierre Malrieu de la Maison ARVENGAS de Penne (musée et histoire locale). Mme Françoise Cayre, chargée des Archives Départementales, a passé un long moment avec nous, nous faisant découvrir les nouvelles salles des archives ainsi que le fonctionnement de la Maison. Elle avait rassemblé plusieurs pages de documentation sur Roussayrolles.

 

          Les motivations des nouveaux arrivants du groupe : plusieurs idées se sont dégagées notamment

recherche sur l'histoire de leur famille par rapport à la commune de Roussayrolles, réalisation de l'arbre généalogique de leur famille, rejoignant ainsi les idées exprimées lors de la première réunion

Les familles Andrieu, Bourdoncle, Bonnet et Bargiacchi

 

          Le château de Roquereine : Yves et Anastasia doivent vérifier l'exactitude de certains documents manuscrits et diffusés sur Internet, et les corriger pour la prochaine rencontre.

 

          La cloche de Roussayrolles : Alice se propose de prendre contact avec la Mairie du village de Haute Garonne qui la détient, dès que nous aurons retrouver le nom du village.

 

        Le fort de Roussayrolles : où était-il ? Nous avons échangé nos hypothèses quand à l'emplacement. Par contre, nous savons de façon sûre qu'il a existé. Des documents aux archives Départementales témoignent de sa démolition lors des guerres de religion, le 24 décembre 1590. Ces manuscrits restent encore a être déchiffrés.

Il est écrit être situé « pas loin du château de Roquereine »sur le texte de Granier 2ème édition de 1981 apporté par Anastasia.

                                  

                                   *           Charbonniers et verriers.

La visualisation de la cassette des charbonniers de Grésigne a été reportée afin d'étoffer la rencontre autour de ce thème. Nous avons décidé d'inviter Aimé MUCCI, professeur d'italien et chercheur, issu d'une famille de charbonniers.

Il vient de répondre volontiers à notre demande et se propose de venir amicalement en tant que voisin le Samedi 22 octobre à 15 heures à Roussayrolles afin d'animer une conférence débat sur le thème des charbonniers et sur la migration italienne. Il nous présentera la cassette et ses ouvrages.

 

          Généalogie. La recherche généalogique intéresse la majorité des personnes du groupe. L'organisation d'un groupe d'initiation animé par une généalogiste de l'Université pour Tous (ancienne U.T.L) pourra se mettre en place pour l'automne 2006. Il serait souhaitable de commencer en mars 2005 pour des raisons administratives.